web analytics

Push to add Drama 2, le film Cuisinella en bien


push-to-add-drama-2

Vous vous souvenez sûrement de la vidéo sortie en décembre par la marque Cuisinella, qui avait fait pour l’occasion rimer son nom avec l’expression « Bad Buzz », et qui avait dû se fendre d’une explication diffusée par DocNews.

Chacun y était allé de son analyse. Personnellement, j’y ai vu un manque de recul, une mauvaise compréhension de ce qui fonctionne – ou pas – sur le Web ou avec des cibles hyper-connectées. Un peu comme Samsung 4G qui réussit à rater sa recette publicitaire malgré de bons ingrédients (Wizman et Beigbeder, deux personnalités qui valaient sûrement mieux qu’une vidéo qui sonne aussi faux).

Hasard du calendrier, quand le film Cuisinella est sorti, j’étais au Cristal Festival, où une agence et une opération ont été particulièrement primées : Duval Guillaume pour TNT / Push to add drama (42 millions de vues tout de même).

Eh bien sachez que Push to add drama 2 vient de sortir, et que comme Cuisinella, il parle de Sniper, d’enlèvement, de cris… sauf que c’est bien produit. sauf que ça paraît vrai. Et surtout que c’est cohérent avec ce qui est vendu. Je vous laisse regarder.

J’entends néanmoins certains d’entre-vous dire… « Mais Push to add drama, c’est faux non ? ». Tout ceci ne serait-il qu’une énorme manipulation ? Je n’ai pas la réponse, je sais juste que je préfère parfois rêver sur de belles images, que de m’ennuyer sur des opérations bancales comme on en croise beaucoup.

PS : merci à Pascal qui m’a inspiré une partie de cet article.
Source : mail de maarten de l’Agence Duval Guillaume

by Le Publigeekaire // Buzz et viral, Marketing alternatif

4 Réponses à Push to add Drama 2, le film Cuisinella en bien

  1. Coupsdepub

    Mêmes réflexions sur le film Cuisinella (et le Samsung).

    Sur les films « Push to add drama », on est à 99,99% sûrs qu’ils sont faux, ne serait-ce que pour des contraintes techniques : la prod ne va pas refaire une prise entière juste parce que ce c.. de cycilste a flippé et s’est barré en plein milieu. On prend un comédien, on le briefe au minimum pour garder un peu de spontanéité, et ça fait bien le job :)

    • Le Publigeekaire

      J’aime garder un semblant de naïveté ;)

  2. Antoine

    Autant la première était bien faite, car même si elle suscitait un doute sur sa réalité s’ancrait quand même dans quelque chose de réel, la rue, avec ses passants, notamment dans un lieu unique. Autant là, je trouve dommage qu’ils enlèvent les gens pour les amener sur une autre scène, car cela décrédibilise l’action, les plaçant dans un endroit où il manque l’individu lambda, le peuple (ça yea je deviens communiste snif). Bien réalisée, mais vraiment trop sortie du contexte qui était quand même de crée une scène géante wtf dans un environnement de tous les jours.

    • Le Publigeekaire

      Tu as raison oui. Pas facile de faire une suite, ça déçoit toujours : la suite de Tipp-Ex, la suite de Je Tue un ami. Un peu comme pour les films (à quelques exceptions comme Terminator 2).

Ajouter un commentaire