web analytics

Des pubs virtuelles au goût de réel

La question du réel et du virtuel se pose régulièrement dans la publicité. En effet, jusqu’à quel point peut-on aller pour « enjoliver les choses », jusqu’où peut-on travestir la réalité sans tromper le consommateur.

En dehors des nombreux débats autour des retouches photos ou vidéos, il me paraît intéressant d’aborder deux sujets qui devraient à mon sens se généraliser pour le futur.

A) Des acteurs 100% virtuels qui ont l’air 100% réels

Comme le précise Adfreak, un récent spot japonais pour la marque de bonbons Ezaki Glico met en avant un groupe de musique appelé AKB 48, et qui dévoile un nouveau membre pour ce dernier (plus de 800 000 vues en 13 jours).

Les fans deviennent fans, ils se partagent vidéo, profils, de cette nouvelle venue… Jusqu’au moment où la nouvelle tombe : elle n’est pas réelle. Elle a en effet été générée par ordinateur, sur base des 6 autres membres du groupe, comme le montre cette vidéo (plus d’1 million de vues en 9 jours).

Une géniale opération de relations publiques, et un signe que peut-être, dans le futur, on retouchera plus que des bourrelets… Car un personnage 100% virtuel ne demande pas de droits, n’a pas de défauts, et peut avoir exactement la tête qu’on veut.

B) Le placement de produits actuels dans des films ou émissions du passé

J’en parlais dans cet article sur la pub en 2020, et je n’ai toujours pas d’avis définitif sur la question. Le placement virtuel dans nos émissions est déjà d’actualité, avec par exemple les informations qui apparaissent sur un terrain de foot pendant un match, mais qui n’ont rien de réel (même si à la TV, ça semble l’être).

Pas mal de projets sont aussi menés pour intégrer tout d’abord des pubs dans les fictions, comme Clearchannel avec son « premier réseau d’affichage virtuel », permettant d’intégrer n’importe laquelle de vos pubs dans une série où elle n’aurait pourtant rien à faire.

Mais je pense surtout au placement de produits actuels dans les productions du passé. Vous regardez une série des années 80, et plutôt que de vulgaires Corn-Flakes, vous voilà devant une marque bien actuelle.

Coucou Perrier.

Avant que ça n’arrive, redécouvrons quelques placements qui sont eux bien d’époque, et qui donnent à ces images un charme d’antan qu’il serait un peu dommage de briser…

… même si je serais curieux de me laisser berner ;)

by Le Publigeekaire // High-Tech, Publicité

Réponse à Des pubs virtuelles au goût de réel

  1. Kaes

    J’avais vu le truc concernant AKB 48… ils ont même fait un album avec cette « vraie fausse chanteuse » je crois ! Pour la vidéo en bas de l’article : extra ! ça me rendrait presque nostalgique ;)

Ajouter un commentaire