web analytics

Clear Channel n’enlève pas le haut, et c’est dommage

En août 1981, l’Afficheur Avenir lançait une campagne qui est restée dans les mémoires de la publicité.

Les panneaux publicitaires de plusieurs villes de France furent d’abord recouverts d’une affiche avec la photo d’une jolie femme en bikini, sur fond de plage.

Myriam (c’est son nom) annonce alors : « le 2 septembre, j’enlève le haut ».

Le 2 septembre, le haut saute en effet et la nouvelle affiche d’annoncer : « le 4 septembre, j’enlève le bas ».

S’ensuit ce qu’on pourrait qualifier de Buzz de l’époque, ce dans les médias et dans les foyers français… Impatience, curiosité, indignation : on ressent tout, sauf du désintérêt.

Et le 4 septembre, Myriam enlève effectivement le bas.

Signé « Avenir, l’afficheur qui tient ses promesses », ce visuel témoigne d’une publicité qui osait choquer et dont on se souvient encore aujourd’hui.

Mais les temps ont bien changé, à tel point que certains n’hésitent pas à s’en féliciter. J’en veux pour preuve cette récente campagne de l’afficheur Clear Channel qui quelques 29 ans après, y fait référence en titrant : « Plus besoin d’enlever le haut pour se faire remarquer. Avec Clear Channel, l’affichage évolue. Et vous ? ».

Alors certes, j’entends l’amélioration des réseaux d’affichage, l’innovation dans le secteur…

Mais en terme de création et d’impertinence, on a beaucoup perdu. Et ça, c’est bien dommage.

Via moi-même, dans la rue.

by Le Publigeekaire // Publicité

9 Réponses à Clear Channel n’enlève pas le haut, et c’est dommage

  1. Guillermo83

    « Via moi-même, dans la rue. »

    C’est romantique… \o/

  2. Babette Auvray-Pagnozzi

    Tu as raison, c’est bien ta photo sur ce billet ::http://www.lejoursanspub.fr/blog/index.php?2010/11/15/197-clear-channel-enterre-myriam. En réalité Amandine m’a envoyé la sienne (prise à Rennes) mais la vitre rendais pas très lisible la photo et j’ai changé au dernier moment.
    Tu veux que je mets la sienne ou bien je te cite ?

    • Le Publigeekaire

      @babette Comme disait Jesus 2.0, linkons-nous les-uns les-autres. Trop de gens zappent les sources, alors que ça ne porte au final pas préjudice. Merci pour le com’.

  3. Amandine

    Babette, cite-le, c’est bien plus sympa !
    Tu m’as devancé sur la publication ;-)

  4. Babette Auvray-Pagnozzi

    Voilà, c’est fait. Et avec le plus grand plaisir :-)

  5. Julie Navarro

    « Féciliter », attention tu n’es pas loin du lapsus féci, fessée toussa quoi.

  6. Le Publigeekaire

    @Julie Navarro: Je ne saurais que trop vous remercier œil de lynx. Corrigé !

  7. Lestempsdansent

    Mais peut-on encore choquer ?
    En matière de provocation tout a déjà été plus ou moins fait et cela fait belle lurette que la nudité ne choque plus personne.

    Et le faut-il ?
    Clearchannel vise les responsables de marques et les médiaplanneurs avec cette campagne or les annonceurs sont particulièrement frileux en ce moment, le contexte n’est pas le même…

  8. Pingback: 1981年のフランスを焦らした、たった女性の一人のストーリー。 - French Koukoku

Ajouter un commentaire