web analytics

Pub Courrier International utilisant le 11 septembre

Il y a un an, j’écrivais un dossier intitulé « Quand le 11 septembre inspire la pub » (que je vous invite à lire). On y voyait que le sujet avait déjà été maintes fois utilisé et qu’il n’avait pas manqué, à chaque fois, de choquer.

Malgré cela, il reste des agences et des clients qui n’ont pas peur de faire du réchauffé et de surfer sur un événement glauque pour créer du buzz…

Voici donc une création sortie sur AdsOfTheWorld pour Courrier International par Saatchi & Saatchi France sous la signature « Learn to anticipate » – « Apprenez à anticiper ».

Ne nous leurrons pas, cette campagne a tout du pro-actif et il y a fort à parier qu’elle ne soit pas ou peu sortie dans les journaux. Elle semble néanmoins bien fonctionner sur le web (c’était le but) si j’en juge par les chiffres sur les boutons de partages sur les réseaux sociaux.

A noter qu’il serait « injuste » de ne pas mentionner les autres créations sous la même signature. Je passe sur la qualité de réalisation de la cabine au dessus de JFK et je dis simplement ceci : que devient la publicité quand une annonce se limite à un pro-actif qui cherche à obtenir de la visibilité en surfant sur du glauque ?

Source.

by Le Publigeekaire // Publicité, Société

10 Réponses à Pub Courrier International utilisant le 11 septembre

  1. Valérie

    Je n’aime pas du tout.
    Plus que glauque (ce qui s’applique essentiellement à celle évoquant 9/11), cette campagne est pour moi ratée.
    Passons sur la réalisation (moche).
    Le lien entre l’accroche et les visuels est inabouti et/ou tordu.
    Le buzz en l’occurrence est majoritairement négatif. Mais pour certaines agences, le principal est « qu’on en parle ».
    Et je m’attendais à mieux de la part de Courrier International que je trouve habituellement plus « percutant » (si je puis dire).

  2. joelapompe

    drôle de campagne, mais dont tous les exemples ne fonctionnent pas pareil ni aussi bien. Dans les 2 1ers la réalité a été changée exprès afin d’éviter un événement tragique. Dans la 3e non… ou alors on dit que ça aurait été mieux que des communistes arrivent avant sur la lune? Je comprends pas très bien…
    Sinon j’en profite pour faire la pub de ma « culture print » qui rassemble les meilleures pubs qui jouent sur le 11 septembre :
    http://www.facebook.com/photo.php?pid=2481376&l=389af32bc5&id=710303247

  3. Pingback: Courrier uses 9/11 twin towers "ducking" to sell newspapers.

  4. spookette

    Cette campagne n’a aucun intérêt à mon sens. C’est en plus assez mal connaître Courrier International que de parler d’anticipation, venant d’un journal qui propose une revue de presse / compil d’articles de la presse internationale. ça sent vraiment le coup à plein nez. On prend des visuels choc pour servir une promesse hors-brief. bad buzz Saatchi. ça m’étonne de Coffre. Surtout quand on veut faire du pro-actif le minimum est de se renseigner sur le sujet plutôt que de sortir de la bonne grosse campagne bien provoque… enfin c’est mon opinion.

  5. Pingback: The ad agency (Saatchi&Saatchi France) made a… : Jumping Anaconda

  6. Caroline

    Soyez sûrs que je ne partagerai pas cette publicité sur le Web !
    Franchement ca me choque.

  7. loic

    Dans le même ton, pourquoi ne pas prendre une photo de Marc Dutroux, sans sexe avec accroche « learn to anticipate ». Identique dans l’esprit.
    La version « Lune » est pas mal, elle passe. Les 2 autres ont nulles, très mauvaises.

  8. Nolwenn

    Peut-on réellement rire d’un attentat ? boaf !
    Et campagne visuellement pas très aboutie, mais le concept est sympa. Ils auraient du l’exploiter différemment, je pense…

  9. Goldorak

    Campagne hors sujet qui n’atteint pas son objet

  10. Gelaniac

    C’est bien joué, au lieu de faire un film pour créer le buzz, voila des annonces presses et elles font le tour du monde, que demander de plus?
    Le goût est douteux, la réalisation pas terrible, et la n°3 est pompée sur un pub Microsoft.
    Mais on en parle.

Ajouter un commentaire