web analytics

Mur de Berlin, Twin Towers… Quand la réalité augmentée reconstruit le passé


A titre individuel, chacun gère son passé comme il l’entend. A titre collectif, il est bon de ne pas l’oublier, notamment pour éviter que les conditions qui ont mené à telle ou telle catastrophe soient susceptibles d’être de nouveau réunies…

En ce sens, les applications de réalité augmentée qui reconstruisent le passé sont intéressantes. Plus qu’un simple souvenir, c’est un témoignage en direct de ce qui fut et qui a disparu.

1 – Le Mur de Berlin reconstruit en réalité augmentée avec Layar

Voilà plus de 20 ans que le Mur de Berlin (Berliner Mauer en allemand, ou encore « le Mur de la Honte ») est tombé.

Eh bien sachez que grâce à Layar (un navigateur mobile en réalité augmentée) et à ses nouvelles options permettant d’intégrer facilement de la 3D, le voici de retour.

Deux développeurs allemands ont en effet créé une surcouche « Mur de Berlin » qui permet de voir le mur là où il était placé et de remettre l’endroit où vous vous trouvez dans son contexte de l’époque. On y aperçoit par exemples des tours de garde placées le long de grandes parois en béton, parois circonscrivant une zone étendue.

Il vous est alors possible de suivre la ligne de l’ancienne frontière à partir de la porte de Brandebourg.

Source.

2 – Les tours jumelles en réalité augmentée avec Wikitude

Le 11 septembre a marqué les esprits de tous, et a priori, il n’est pas besoin de rappeler de quoi il s’agit. Ou de préciser ce que sont ces tours. Ou encore de rappeler l’année où ont eu lieu les attentats.

Pourtant, comme le montre la vidéo ci-dessous, le souvenir n’est pas aussi vif dans les esprits que ce que l’on pourrait croire.

La surcouche présentée il y a quelques mois par Wikitude (un concurrent de Layar), pourrait peut-être leur raviver la mémoire. Quoiqu’un peu basique, elle rappelle visuellement aux gens où se situaient les Twin Towers (en 3D et en perspective).

Source.

3 – AR-View, un dispositif en RA qui reconstruit digitalement les sites historiques

J’avais déjà parlé d’AR View ici, mais une seconde vidéo est sortie depuis.

Pour rappel, l’exemple ci-après est présenté par l’Institut Technologique de Beijing et il nous montre comment la réalité augmentée permet de reconstruire le Yuanmingyuan (le “Jardin de tous les Jardins”), sans pour autant endommager les ruines actuelles.

4 – Rédécouvrir les immeubles d’antan

Autre exemple avec ce concept consistant en une reconnaissance d’immeubles et en la superposition d’images d’époque à ce qui est affiché sur le téléphone.

5 – Et le futur dans tout ça ?

Au même titre qu’il est important de ne pas oublier le passé, que diriez-vous de voir le futur ? Les gros projets immobiliers mettent des années à se mettre en place, il peut donc être intéressant d’avoir un aperçu virtuel des futures constructions.

C’est dans cette optique que l’application SARA a été développée par Layar en collaboration avec In10Communication pour le Netherlands Architecture Institute.

Il s’agit de la première application mobile dédiée à l’Architecture et utilisant la réalité augmentée. Dans la vidéo ci-dessous, nous apercevons le « Market Hall » qui est actuellement en construction à Rotterdam (conçu par les architectes MVRDV et construit par Provast.

Pour le moment, seule la ville de Rotterdam propose ce type de visualisation, mais 4 autres villes devraient suivre d’ici à la fin 2010, et d’ici 5 ans, c’est toute une collection architecturale 3D qui est à prévoir.

Source.

Étonnant, non ?

by Le Publigeekaire // Réalité Augmentée

6 Réponses à Mur de Berlin, Twin Towers… Quand la réalité augmentée reconstruit le passé

  1. Greg de comme tout le monde mais en différent

    Comment reconnaitre un communiste ? Etonnant ton dernier lien !

  2. Publigeekaire

    @Greg de comme tout le monde mais en différent: Oui, une petite blague en référence au « étonnant non » :)

  3. MsSiana

    Le rapprochement entre Total Immersion et Heritage Prod devrait aussi mener à de belles créations dans le e-tourisme http://bit.ly/dml1G0

  4. PierreJD

    Pas de très bons souvenirs avec le World Trade Center !
    Pas marrant de revoir ces splendeurs resurgir via un téléphone mobile…

  5. Pingback: La réalité augmentée au service de la mémoire « Fleurto's – marketing mobile & médias

  6. Daniel

    Et sinon, en Bretagne aussi on se sert de la réalité augmentée…. http://bit.ly/eYOmIO
    Ça marche en grandeur nature via un smartphone. Ca n’est pas du GPS mais bel et bien de la RA optique par vision artificielle.
    Le but à termes étant de retrouver ça partout en France.

Ajouter un commentaire