web analytics

Red Bull – Bienvenue dans la presse 2.0


La marque autrichienne Red bull a une stratégie de communication assez simple : elle aime faire des coups médiatiques et marquer les esprits.

Elle associe ainsi un positionnement « hors-limites » à une réputation sulfureuse, due notamment au fait que le produit a longtemps été interdit dans plusieurs pays (dont la France, et ce n’est pas le reportage alarmiste d’Envoyé Spécial diffusé ce Jeudi 8 octobre qui me fera mentir).

Reb Bull et la Réalité Augmentée

Et dans leur stratégie de vouloir toujours être à l’extrême pointe de la tendance, son nouveau centre d’intérêt est tout à fait logique : la réalité augmentée.

Red Bull distribue en effet à 2 millions d’exemplaires son propre magazine (Consumer Mag) appelé The Red Bulletin.

Et ce mois-ci, les lecteurs ont eu une surprise : la marque s’est associée avec la société Imagination pour leur proposer une expérience unique : celle de la Presse 2.0 (je sais que le 2.0 c’est has been, mais j’imagine que la Presse Web Squared 12.0 eut été trop compliquée à expliquer).

En quoi ça consiste ? Tout simplement à rendre le magazine interactif (via chaque page comportant l’œil rouge), en le faisant chanter, danser, marquer un touchdown… tout ça à grands renforts de vidéos diffusées en réalité augmentée.

Si vous voulez tester sans être abonné, le magazine complet se télécharge ici, et la Webcam est à utiliser sur ce site dédié.

PS : Red Bull se gargarise de cette « première mondiale ». D’un côté, c’est justifié car la marque a coiffé au poteau le magazine américain InStyle. Mais c’est oublier un peu vite le vrai premier : Popular Science.

Quoi qu’il en soit, le rendu et les contenus sont d’un excellent niveau, et on ne peut donc que les applaudir et les encourager à réitérer cette opération qui va très loin dans l’utilisation de la réalité augmentée.

by Le Publigeekaire // Geek, Publicité, Réalité Augmentée

6 Réponses à Red Bull – Bienvenue dans la presse 2.0

  1. n@ya

    Bof, tant qu’à être devant son PC autant cliquer sur un lien et voir une vidéo en bonne qualité. L’expérience du magazine « Amusement » avec sa puce RFID et son contenu exclusif me semble plus intéressant.
    http://blog.culturemobile.net/index.php/2009/03/26/215-amusement-rfid-mirror-violet

  2. Le Publigeekaire

    @n@ya: Ton enthousiasme fait plaisir à lire :) Ton exemple est très sympa, par contre, il y a une petite différence. Ici, Red Bull propose gratuitement l’expérience à ses clients, et ceux-ci font la découverte d’une nouvelle approche de réalité de façon très simple.

    Évidemment, on peut faire les blasés qui ont tout vu (et il y a mieux), mais ce que je retiens, au delà du contenu sympa, c’est l’arrivée en masse (2 millions de personnes touchées) de la réalité augmentée.

    Car hormis les geeks du web (et encore, pas tous), combien ont expérimenté ce qui est pour moi un avant goût de demain ?

  3. solari

    Quand le WEB2zero va enfin révéler que RedBull est le fruit d’une stratégie de communication de Marlboro de la même manière que Kraft Food était l’émanation confiserie de Philip Morris pour inviter les enfants à entrer dans de tabac pour acheter du chocolat puis du tabac, là on est dans une guerre de l’imaginaire ou le rouge doit gagner dans l’espace nettoyé du tabac explicite en particulier dans une époque de guerre contre « l’esprit bleu » …

  4. Sébi

    Ça doit être fatiguant à la longue de tenir son magazine face à la webcam pour voir une vidéo… Peut-être une prouesse technologique, marrant cinq secondes, mais une bonne vidéo sur Youtube, calé dans son fauteuil, c’est pas mieux, finalement ?

    • Le Publigeekaire

      @Sébi : pour l’instant, nous n’en sommes qu’au début. Il y a donc forcément des améliorations à apporter. Et au delà de l’aspect presse, c’est surtout l’occasion pour des millions de personnes de faire l’expérience de la réalité augmentée et du virtuel.

      A mon avis, d’ici deux-trois ans, tout cela sera mâture et fera partie de notre quotidien. Et les clés auront été trouvées pour que ce soit vraiment pratique et concret.

  5. Pingback: Presse 2.0 ou buzz qui cherche son nom ? | Immerso

Ajouter un commentaire