web analytics

8 vieilles pubs bien sexistes

Où est donc passé le bon vieux temps où l’homme pensait que sa femme était un accessoire ménager comme un autre ? Et qu’après une longue et dure journée de travail, il pouvait tranquillement s’essuyer les pieds dessus pendant qu’elle lui préparait le repas…

Non chères amies féminines, rangez vos couteaux. Je ne suis pas nostalgique de cette période, mais il est tout de même intéressant de voir que les mentalités ont pas mal évoluées (même s’il y a encore un peu de boulot).

1 – Le chef fait tout à part la cuisine : les femmes sont faites pour ça…
pubsexiste1

« Je donne à ma femme une Kenwood Chef »

2 – C’est sympa d’avoir une femme à la maison…
pubsexiste2

3 – Si votre mari découvre que vous ne testez pas tous les magasins du coin pour trouver le plus frais des cafés…
pubsexiste3

4 – Ça, c’est un ordinateur ?
pubsexiste4

5 – Vous voulez dire qu’une femme peut l’ouvrir ?
pubsexiste5

6 – La plupart des hommes demandent : « Est-elle jolie? », pas « Est-elle intelligente? »
pubsexiste6

7 – Ainsi, plus une femme travaille dur, et plus elle a l’air mignonne !
pubsexiste7

8 – Souvent, une femme ne réalise pas que des doutes sur son hygiène intime peuvent la priver d’un mariage heureux.
pubsexiste8

9 – Les hommes sont meilleurs que les femmes.
pubsexiste9

10 – Le plus brillant de tous les diamants peut être vos lèvres…
pubsexiste10

On avait peur de rien à l’époque, pas même du ridicule !

by Le Publigeekaire // Publicité, Société

21 Réponses à 8 vieilles pubs bien sexistes

  1. 6 mone 2 Bavoir

    Édifiant. Je me demande à quel point les pubs jouaient avec le second degré (pour le tapis notamment, c’est pas POSSIBLE que ce ne soit pas de l’humour).

    Et si, du coup, on n’a pas perdu en auto-dérision au passage… Remember Babette http://www.lameute.fr/publicites/pubcomm/pubs/babe.html

    Il est peut-être trop tôt pour rire franchement de la cause des femmes, le bon moment n’arrivera peut-être jamais.

    Il est peut-être trop tard pour demander à toutes les femmes de ne jamais se laisser faire, que le statut de victime ne fonctionne que si elles se laissent appeler comme ça.

    Mais c’est peut-être maintenant qu’on devrait réagir, devant la femme qui se fait insulter en pleine rue, devant la femme qui se fait payer moins qu’un homme, devant la femme qui a des bleus, devant la femme qui rentre seule le soir en ayant peur, devant la femme qui pleure.

    Réagissez maintenant contre le sexisme, ou les femmes n’auront plus jamais d’auto-dérision.

    Et franchement, quand on voit les pubs géniales de l’époque, ce serait con de louper un Lion d’Or, non ?

    • Le Publigeekaire

      @6 mone 2 Bavoir : bonjour chère intervenante au pseudo évocateur. J’ai personnellement un petit doute sur le second degré. En fait je le vois plus « Ah ah, une femme en tapis, on est trop second degré mais vous et moi on sait qu’en fait c’est exactement ce qu’on pense, nous les américains des années 60). Et pour le reste, ta longue liste rappelle en effet qu’il y a encore pas mal de chemin à parcourir.

      @Pierre : merci, et j’ai bien sûr vu passer le sandwiche. C’est énorme (comme pub, pas le sandwiche).

      @Emmy : raahhh merci de m’avoir rappelé cette affiche incroyable. Mais je me suis toujours demandé si c’était vrai un si c’était un fake. Quelqu’un sait ?

      @Edouard : A l’époque, le milieu de la pub, c’était le Far-West. Tout était encore à faire et on se moquait pas mal des règles !

      @Alexis : j’ai failli le mettre en conclusion :)

  2. Pierre

    Génial ! Super recherche !

  3. Emmy

    Héhé et dire qu’on a le droit de vote maintenant ;)
    Par contre t’en as oublié une qui me fait mourir de rire à chaque fois que je la vois: http://octolan.com/up/1fem1pip1pulptit.jpg :D

  4. Edouard

    à l’ancienne yeah ! ;)

  5. Alexis

    On se croirait dans Mad Men ;-)

  6. Pierre

    @alexis tellement !!
    @mathieu celle ci est très récente mùais l’esprit est concervé non ? http://adland.tv/content/bk-tries-mcdonalds-food-sex-theory-fails-and-mj-honored-gutter-bar

  7. Karine Redfield

    Je trouve que la plus marquante reste « Une femme, une pipe, un pull », à prendre au second degré bien-sûr !! http://blog.websourcing.fr/files/2008/09/affichefemmepipepull.jpg
    vous trouverez l’image ici ^^

    En tous cas c’est une bonne recherche !

    • Le Publigeekaire

      @Karine Redfield : Welcome ! Et merci mais Emmy t’a devancé ;) – apparemment cette image a marqué pas mal de gens.

  8. Lülü

    Visiblement le post précédent t’as donné envie de te pencher sur la condition féminine ^^

    La pub pour l’hygiène féminine est absolument énorme ! Une bonne métaphore de ce qui rongeait sûrement les couples de l’époque : le manque de dialogue.

    Mais ce qui me fait beaucoup rire, c’est que si l’image de la femme en publicité à changer, la publicité la prend toujours pour une courge. Ton exemple avec le rouge à lèvres, c’est exactement la même promesse que ce nouveau gloss « Bijou à lèvres »:

    http://www.loreal-paris.fr/maquillage/levres/glam-shine-diamant.aspx

  9. Lülü

    « l’image de la femme en publicité a changé »
    ça n’est définitivement pas crédible de faire des fautes si énormes quand on veut devenir CR…

  10. Le Publigeekaire

    @Lülü : yep, les fautes c’est une tannée à force de taper vite en faisant 5 trucs en même temps. Mais pour te rassurer (et je ne dis pas que c’est bien car je trouve ça dommage), les CR n’ont pas forcément des orthographes irréprochables…

    Et merci pour ton parallèle, c’est vrai que le message est le même, par contre je dirais que la version oldschool est NETTEMENT plus suggestive…

  11. PetitBrin

    Hello !
    Je viens de mettre le lien de ce sympathique article sur le forum de Culture Pub… :-)
    http://yoolink.to/1Eo
    A bientôt !

  12. Karine

    bonjour
    Vous dîtes que vous n’avez aucune nostalgie de ce temps, mais alors, allez jusqu’au bout et dénoncez-le.
    Là, vous vous contentez de les afficher, et de ricaner. C’est un peu court, je trouve.
    Surtout que les choses n’ont qu’un peu évolué, comme vous le signalez. Un peu seulement. La femme sert encore trop souvent de plante décoratrice, de faire-valoir, bref d’objet sexuel dans de nombreuses publicités.
    Bonne continuation

    • Le Publigeekaire

      @Karine : Bonjour. Je pense que ce que vous demandez mériterait un dossier beaucoup plus large que ces quelques pubs. Et plus large aussi que la condition des femmes dans la publicité (car de mon point de vue, sous couvert de protection de tel ou tel groupe, on finit par avoir de la pub aseptisée et surtout de la pub qui finit par faire disparaître des écrans des groupes qui ont donc l’impression de ne pas être représentés).

      Non, ici, l’idée (assez modeste) était plus de marquer les esprits en sortant des poubelles publicitaires quelques messages nauséabonds, afin de rappeler à tous que les mentalités ont tout de même bien évoluées (même si tout n’est pas rose).

      Certains commentateurs l’ont d’ailleurs très bien souligné (6 mone 2 Bavoir par exemple).

      J’entends néanmoins votre remarque et vais réfléchir à un développement plus long, car il est vrai que le sujet le mérite.

  13. Karine

    @le Publigeekaire : Ben voilà, c’est tout de suite plus franc ;-)

  14. Pingback: uberVU - social comments

  15. Pingback: la Veilleuse Graphique » Les pubs Babette, ou comment aborder la journée de la Femme avec humour!

  16. Chloé

    Waa ! Ça fait peur (et ça fait aussi un peu sourire…J’avoue.),il faut tout de même se dire que ce n’est pas si loin cette époque… il faut rester vigilantes, bien loin d’être féministes il n’est quand même pas si rare de croiser des publicités à la limite du bon goût encore aujourd’hui…

    EN tout cas merci pour ces pépites super publigeekaire !

  17. Pingback: Today These Ads Would be Forbidden - Session Magazine

  18. Kapalsky

    Excellent! je préparais justement un article sur le sujet. C’est dingue de penser qu’un demi-siècle sépare ces mœurs d’homme des cavernes avec les nôtres…

Ajouter un commentaire