Browsing Tag

scrabble

Digital,

Scrabble fait sa pub dans les Captchas

Il y a deux ans, j’avais écrit un article qui s’intéressait à la publicité utilisant les recoins du Web : Code Source, pages 404, et captchas.

Et ce sont ces derniers dont nous parlons ce jour, puisqu’à l’occasion du 21ème championnat annuel de Scrabble se déroulant dans le Golf, l’Agence TBWA\RAAD a aidé la marque à investir les formulaires des principaux sites de jeux, transformant ainsi les captchas en un jeu.

Ceux qui trouvaient le mot voyaient apparaître une bannière les invitant à s’inscrire au Championnat. Et d’après l’agence, cela a très bien fonctionné, puisque le CTR (Clickthrough rate – taux de clic) moyen de cette campagne a été 70 fois supérieur à d’habitude !

A noter que les captchas publicitaires se développent tranquillement, notamment en France, comme le montre cette image remontée récemment par @ludoc sur Twitter, et provenant de Dll.free.fr.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source.

Marketing,

Nouvelle pub Scrabble, un gros délire

En avril 2009, Scrabble et son agence Ogilvy & Mather Paris m’avaient bluffé.

Et même plus que ça puisque je me souviens très bien avoir vu la campagne de très nombreuses fois tant j’aimais la musique et le style. Ci-dessous ma vidéo préférée.

2010 voit un autre dépoussiérage de la part de Matel (à qui appartient le jeu) à l’occasion du lancement de la nouvelle version du jeu Scrabble baptisée « Scrabble Délire ».

Plus fantaisiste, plus originale, donnant la possibilité d’écrire un mot n’importe où ou à l’envers, un nom propre… il lui fallait un spot à la hauteur.

Basée sur la signature « Scrabble : quand les mots délirent », la version longue ci-après a été réalisée par Ogilvy & Mather avec Les Vikings/prod.Paranoid (et est déclinée en TV en formats 60 et 15 secondes).

Marketing,

Nouvelle campagne Scrabble : The Beautiful World, ou comment dépoussiérer sa marque et étonner malgré la crise

Quand on pense à la marque Scrabble, on imagine de (très) longues soirées en famille, ou une bande de petits vieux dont le principal hobby est d’apprendre par cœur le dictionnaire (les mêmes que l’on retrouve dans l’après-midi devant Des Chiffres ou Des Lettres)…

Scrabble avait déjà commencé à casser cette idée en fin 2008 avec un premier film (intitulé Sumo) et des annonces presse (vues notamment aux Eurobest 2008) de sa campagne « The Beautiful World » :