Browsing Tag

ogilvy PR

Marketing viral,

Avez-vous la pire haleine du Monde ?

J’avoue que quand j’ai reçu le mail ayant pour objet « Mathieu, avez-vous la pire haleine du monde ? », j’ai d’abord pensé à un SPAM.

Mais non, il s’agissait d’un mail d’Ogilvy PR pour son client Tic-Tac (qui fait seulement 2 calories).

L’objet ? Un stunt organisé à Rouen où l’on voit un acteur qui demande gentiment son chemin à une personne du coin. Mais le malheureux ouvre à peine la bouche que les gens autour de lui s’écroulent comme des mouches, touchés par un mal inconnu

Certaines des personnes piégées paniquent, d’autres restent interloquées. Mais peut-être qu’il y a une solution pour ranimer tous ces corps inertes, et que la raison de tout cela est une bien vilaine haleine.

Marketing,

Nescafé Nes et Ogilvy PR, un réveil au goût de bad buzz

Pour ceux qui me lisent depuis quelques temps, vous savez que je fais très rarement des billets coups de gueule. Ce n’est pas très constructif et souvent, ça n’est que de la publicité…

Mais quand je subis ce que je qualifierai d’une agression matinale pour la marque Nescafé Nes, l’énervement monte un peu plus facilement.

Mettons-nous en situation :

– Vous dormez tranquillement, insouciant du lundi matin qui se prépare,
– Quand soudainement, à fucking 6h pile du matin, votre téléphone sonne. « AHHHHHHHHHHHHHHHHH, c’est QUOI CE DÉLIRE ». D’abord vous pensez à une erreur. Mais ça recommence.
– Là, dans un semi coma, vous entendez une voix façon mauvais Karaoké qui vous hurle « RÉVEILLE TOI ».

Les choses s’enchaînent vite : ai-je fait une erreur dans le choix de sélection de mes amis et l’un d’entre eux est-il assez débile pour m’avoir fait cette blague ? Vais-je réussir à m’endormir ?

A 6h03, je reçois un texto « Rdv sur la page Facebook [de la marque NES que je ne linkerai pas] pour découvrir quel ami t’a programmé ce réveil avec le Wake Up service NES!« 

AH. Je vais pouvoir trouver le coupable malgré la logique qui voudrait que je dorme. Malheureusement, ce n’est pas aussi simple. L’application vous propose 6 amis potentiels qui auraient pu faire le coup et on vous donne la possibilité d’en punir un au hasard sur présomption de culpabilité.