web analytics

» Leg Agency

Pub OUÏ FM – la guitare sèche c’est chiant

by Le Publigeekaire // Publicité | 12 commentaires

Reçu par mail, voici le dernier film de OUÏ FM par la toujours bien inspirée Agence Leg.

Décalé, cash, il est construit sur une critique très longue de la guitare sèche (et le narrateur a beaucoup à reprocher) et aboutit sur une conclusion sans appel, en phase avec la programmation de la radio.

Source : mail Agence Leg

Le 8 by Suchard, ou quand une marque se risque à briser les conventions

by Le Publigeekaire // Publicité | 12 commentaires


NB : cet article est sponsorisé par Suchard sous condition qu’il reste en phase avec la ligne éditoriale habituelle.

Certains d'entre vous ont peut-être lu un récent édito de Christian Blachas intitulé Et soudain, une marque dit « Fuck ».

Cette marque, c'est Suchard, qui lance cette semaine une campagne de communication qui peut être à double tranchant, mais qui ne laissera très clairement pas indifférent.

Flirtant depuis plusieurs années avec les limites du politiquement correct, naviguant au milieu de législations de plus en plus restrictives, la marque a eu envie de frapper un grand coup et de briser les tabous.

Et c'est une piste brûlante qu'elle a décidé d'emprunter, basée sur l'idée du "8 by Suchard", pour 8ème péché capital. Lire la suite

Communication anti-drogues – pubs anglaises VS pubs françaises

by Le Publigeekaire // Publicité, Société | 2 commentaires

Le sujet du jour fait écho à l’un des premiers articles de ce blog qui traitait de la communication de santé publique en fonction des pays.

L’actualité publicitaire nous amène en effet deux campagnes, l’une anglaise, l’autre française, qui ont toutes les deux un intérêt créatif et une approche spécifique.

1 – La communication anti-drogues à l’anglaise

Voici tout d’abord deux spots issus de la campagne « Talk to Frank » réalisée par l’agence Mother London.

On commence par du Trash, puisqu’on se retrouve à l’intérieur de la cage thoracique d’un accro à la cocaïne. Le cœur de ce dernier semble avoir un peu de mal, coincé entre les deux poumons… et il finit par lâcher.

C’est le côté obscur de de la cocaïne.

Pour la seconde, nous retrouvons un personnage récurrent : Pablo, le chien Mule. Lire la suite