web analytics

Cabine d’essayage TOPSHOP utilisant Kinect et réalité augmentée


Tiens, ça faisait LONGTEMPS (quasi 1 an) qu’on n’avait pas parlé MODE par ici. Je voulais donc partager avec vous cette magnifique marinière que je viens d’acheter et que… euh. Non.

Les plus aguerries de mes lectrices et les quelques mecs qui les ont accompagnées bon gré mal gré connaissent la chaîne de magasins TOPSHOP. Je crois d’ailleurs que toutes seront d’accord avec moi pour dire que ce serait génial s’il y en avait un à Paris.

Le fait est que celui dont je vais parler est situé à Moscou et qu’un prototype de cabine d’essayage utilisant la Microsoft Kinect et la réalité augmentée vient d’y être testé.

Le principe semble similaire à cet autre exemple d’essayage virtuel excepté que :

- C’est en point de vente et accessible facilement (pas besoin de smartphone ou autre, tout est sur place),
- L’exemple cité précédemment était en comparaison un joli calque sur un marqueur, ici on voit du mouvement sur le vêtement, ça reconnaît le corps, on peut bouger avec et observer l’arrière du vêtement.

Un bon moyen d’essayer des fringues quand les cabines traditionnelles sont blindées ? Ou mieux, d’essayer des vêtements même quand les magasins sont fermés, en plaçant ces écrans dans les vitrines ?

Réalisation : AR-DoorSource.

by Le Publigeekaire // Réalité Augmentée

7 Réponses à Cabine d’essayage TOPSHOP utilisant Kinect et réalité augmentée

  1. Grégoire Lemaire

    assez impressionnant, mais surtout je trouve qu’il y a le côté ‘Hype gadget’ à essayer à tout pris qui fait monter l’intérêt, je pense qu’après avoir jouer avec 10mn tu t’en lasses vite …

  2. Le Publigeekaire

    @Grégoire : je pense que ça peut devenir sympa si les robes sont vraiment bien modélisées et si tu peux directement payer sur la borne.

  3. Cedric

    C’est encore trop peu évolué pour réellement servir les ventes.
    En attendant, c’est une bonne manière de jouer sur l’image de la marque et de faire parler de soi.

  4. Charles

    La solution est peut-être dans la délocalisation hors-magasin de la borne. Parce que la valeur ajoutée en magasin n’est pas folle. Je préférerai autant faire 10mn de queue pour essayer mon jean IRL.
    A moins que comme le note Cédric, ce soit juste pour des retombées RP.

    \o/

  5. Pingback: La kinect au service de la réalité augmentée pour les cabines d’essayage TopShop - Web and Luxe - Blog Luxe Marketing

  6. Pingback: Ma veille de la semaine | Chasseuse de tendances

  7. Pingback: La réalité augmentée est-elle l’avenir de la communication ou est-elle déjà has-been? | Community manager en alternance

Ajouter un commentaire