web analytics

Nouvelle pub AIDES – une vie

Dans la vie, il y a des choses qu’il est bon de marteler encore et encore. La nécessité de se protéger contre le SIDA en fait partie.

En effet, avec 34 millions de malades dans le monde (dont environ 120 000 en France) et quelques 2 millions de décès chaque année, la maladie est loin d’avoir disparue.

Or, avec les trithérapies qui évoluent et rendent le Sida un peu moins visible (moins de morts, moins rapidement) et la mentalité du « Moi ? Ca ne m’arrivera jamais », il y a danger.

Ainsi, quelques mois après s’être adressée aux jeunes avec la campagne Graffiti, l’association AIDES désire rappeler à l’ensemble de la population l’importance de la protection face à l’impact de la maladie sur une vie.

Dans le film ci-dessous intitulé « Une Vie », TBWA\Paris a entrepris de mettre en scène un homme âgé qui nous raconte sa vie en commençant par la fin.

Une Vie qu’il n’aura pas la chance de connaître puisqu’il a découvert sa séropositivité à 20 ans.

A noter que ce film sera gracieusement diffusé à l’occasion de la Journée Mondiale contre le sida du 1er décembre 2010 sur TF1, JIMMY, ITV entre autres.

Crédits (je les mets tous car ça fait toujours plaisir) :
Agence : TBWA/Paris
Responsables Annonceurs : Olivier Denoue, Floriane Cutler, Francesca Belli
Responsables Agence : Anne Vincent, Véronique Fourniotakis, Marion Floch
Directeurs de la Création : Eric Holden & Rémi Noel
Directeur Artistique : Marianne Fonferrier
Concepteur-Rédacteur : Pierre-Louis Messager
TV Producer : Maxime Boiron ,Guillaume Faurel
Production : LES TEMPS MODERNES – Directrice de production /Marie Bordaz
Réalisatrice : K-Roll
Comédien : Axel Wursten
Archives : Vincent Pompignoli – Sylvie Holodenko – Getty Images
Musique : Utilisation de “La Belle Vie” paroles de Jean Broussolle & musique de Sacha Distel © Prosadis, interprété par Les Petits Chanteurs de Saint-Marc.
Avec l’aimable autorisation de Laurent Distel, des éditions Abacaba, de la Maitrise de la Basilique de Notre-Dame de Fourvière Direction Nicolas PORTE, Fabrice MARCHAL – MJF PRODUCTIONS.

PS : vous le voyez a priori ici en exclu ;) – Source : mail Agence TBWA Paris.

by Le Publigeekaire // Société

9 Réponses à Nouvelle pub AIDES – une vie

  1. Nicolas [Z-Factory]

    Excellent ! Très jolie réalisation.

  2. Christophe Martet

    Cette pub est totalement à côté de la plaque. J’ai 51 ans, dont 26 ans avec le sida. Aujourd’hui, les traitements permettent de vivre une vie quasi normale. L’important est que les personnes séropositives qui ne le savent pas encore fassent le test, et puissent ainsi bénéficier d’une prise en charge adaptée qui leur permettra, je l’espère, de vivre vieux. Mais avec ce genre de message, on brouille complètement le message et on envoie les séropositifs au cimetière! Raté, nous sommes vivant-es et nous avons plein de projets.

  3. Nail

    je trouve le spot un peu court , mais vraiment une magnifique réalisation !

  4. Le Publigeekaire

    @Christophe Martet: Je comprends que tu réagisses comme ça étant donné que tu es directement touché, mais ce genre de pubs a souvent pour but de choquer, marquer les esprits au fer rouge.
    Qu’on puisse vivre à peu près normalement en étant malade est une chose formidable, mais cela ne veut pas dire qu’on ne doit pas tout faire pour éviter que trop de gens soient contaminés.
    Mais ces sujets sont toujours compliqués à traiter, et un message n’est jamais universel. Bonne route en tous cas.

  5. Pingback: Nouvelle Pub AIDES | Web Marketing Waves...

  6. blog Graphisme

    Un chouette spot :-)

  7. Christophe Martet

    @Le Pubigeekaire Merci pour ta réponse. Je ne réagis pas « comme ça » juste par que je suis « directement touché ». Je réagis en tant que journaliste, en expert de la question et ce qui me choque, c’est d’utiliser ce type d’argument en 2010, alors que la réalité de l’épidémie est toute autre. On ne raisonne pas là en terme de marketing ou de produit, mais les messages doivent informer, quitte à surprendre, étonner, créer de l’émotion ou alerter. 50.000 personnes sont séropositives mais ne le savent pas. Ce genre de spot ne va pas les inciter à faire le test. Bien au contraire. Si l’on veut éviter que trop de gens se contaminent, il faut déjà savoir à qui on s’adresse. Un garçon hétéro de 20 ans a 200 fois moins de risque de devenir séropositif qu’un garçon homo de 20 ans. Commençons déjà par cibler les messages.

  8. Pingback: Nouvelle Publicité AIDES _ Une vie « IMADGINE /

  9. Surf Prevention

    Tout à fait d’accord avec vous Christophe. En tant que médecin généraliste, ce spot me choque.

    Ce clip donne une vision fausse du SIDA et stigmatise les personnes malades. Le message que l’on retient de ce clip : « si tu attrapes le VIH, ta vie est fichue… ». Ce qui est absolument faux en 2011 compte-tenu notamment des progrès réalisés dans le domaine des trithérapies antirétrovirales qui permettent aux personnes malades de mener une vie quasi normale.

    Quel est le but de ce spot ? De faire peur aux personnes qui adoptent des conduites à risques pour les inciter à se protéger ? Je pense qu’il ne s’agit pas d’une bonne méthode. Plutôt que de les effrayer, il faudrait responsabiliser les gens, en les incitant notamment à se protéger et à se faire dépister (50000 personnes sont séropositives en France et ne le savent pas). Il faudrait parler de l’infection telle qu’elle est, sans la dramatiser et sans la banaliser. Si être séropositif n’empêche pas de vivre sa vie (et de faire du surf !), cela n’en reste pas moins une maladie chronique qui imposera un suivi médical et un traitement au long cours.

    Imaginez un jeune de 20 ans qui viendrait d’apprendre sa séropositivité et qui tomberait sur ce spot irresponsable. Il pourrait se dire que sa vie est foutue et aurait peut-être même des idées suicidaires…

Ajouter un commentaire