web analytics

5 publicités qui vont vraiment trop loin


J’ai beau aimer la pub, je frémis parfois devant les associations d’idées et les exécutions que les agences proposent à leurs clients.

L’idée est ici de choquer, de marquer les esprits à tout prix, quitte à faire dans le mauvais goût extrême ou dans le mensonge publicitaire.

Pas convaincu ? Dites moi ce que vous pensez de cette liste non exhaustive.

1 – Faire exploser en morceaux ceux qui ne sont pas du côté de l’écologie

Goodplanet est une Fondation écologique (créée par Yann Arthus-Bertrand) qui a lancé en juin dernier une campagne de mobilisation contre le réchauffement climatique intitulée 10:10.

Principal objectif ? Réduire de 10% par an les gaz à effets de serre. Objectif louable et probablement difficilement atteignable pour lequel la Fondation semble donc proposer des méthodes qu’on pourrait qualifier de terrorisme écologique.

Faut-il montrer du sang pour marquer les esprits ?

Source.

2 – Comparer les hamburgers à de l’héroïne

Je pense que nous sommes tous conscients que manger trop gras, trop sucré, trop sacré, trop cuit, trop cru, trop ketchupé, TROP TROP TROP (pardon je m’emporte) n’est pas très bon pour nous.

Néanmoins, quand l’Agence australienne The Precinct réalise une vidéo où elle compare les hamburgers à de l’héroïne, je me dis que l’abus de mauvaise pub est aussi un problème.

A noter que les marques de Fast-food ont la vie dure en ce moment comme le montre ce spot du Physicians Committee for Responsible Medecine (PCRM) (ou encore Quick qui a subi le Anelka Fail).

On y voit le cadavre d’un homme, avec à côté sa veuve éplorée et dans la main pendante du défunt, les restes d’un hamburger. Le tout étant signé d’un détournement de la signature de la marque : « I was lovin’it ».

Violent et plutôt abusé.

Source.

3 – Comparer le Sida à Hitler

Cette campagne de pub pour la journée mondiale contre le sida a créé pas mal de remous en décembre dernier.

Conçue par l’agence publicitaire allemande Das Comitee, elle montre plusieurs tyrans (dont Staline et Saddam Hussein) et compare ces « tueurs de masse » au Sida. Je prends en exemple celle qui a le plus fait parler : un couple en train de faire l’amour sans qu’on puisse voir le visage de l’homme. Au dernier plan, c’est Adolf Hitler qui fixe la caméra.

Le slogan: « Le sida est un tueur de masse. Protégez-vous ».

Quelques remarques :
– Le Sida est une maladie, Hitler est lui un assassin bien conscient,
– Cette pub stigmatise les malades au lieu des les aider,
– Le Sida a été découvert en 1983. Hitler était mort depuis longtemps.

Source.

4 – Accrocher un mec à un bus

On rentre dans ce qui est de l’ordre de la mise en danger d’autrui pour faire de la pub. Les Agences et les clients sont devenus friands de ces opérations de marketing alternatif qui prennent place dans un endroit précis puis font ensuite le tour de l’Interweb.

Malheureusement, elles sont de plus en plus nombreuses et il devient difficile de trouver LA bonne idée qui vous fera gagner le jackpot.

Qu’à cela ne tienne, remplaçons une affiche sur le flanc d’un bus par un homme bien vivant. En pleine circulation, il interpelle les automobilistes, mettant en danger sa vie et probablement la leur pour ING Direct Italie (par Leo Burnett).

Source.

5 – Surfer sur la tragédie du 11 septembre

J’avais fait un dossier sur le sujet et Courrier International en a remis une couche cette année. Il n’empêche que je continue à penser que faire porter son discours par un tragédie, c’est facile et ça va forcément faire du mal à ceux qui l’ont vécu.

L’exemple ci-dessous s’est révélé être un ghost et il caractérise bien toutes ces pubs sur le sujet.

Si d’autres exemples vous ont particulièrement marqué, direction les commentaires.

by Le Publigeekaire // Publicité

14 Réponses à 5 publicités qui vont vraiment trop loin

  1. pcrea

    Je suis absolument d’accord avec presque tout, mise à part pour ce qui est de Ing direct même si j’e convient que cela reste relativement dangereux, mais je ne voie pas bien ça place dans l’article. Surtout entre une pub qui mélange terreur et prévention. Et une autre qui compare une catastrophe naturel avec un acte terroriste qui as ou vas surement provoquer autant de mort sur le long terme que le tsunami.

  2. Chataigne

    Je ne suis pas tout à fait d’accord… Ces pubs sont clairement excessives mais face à l’inertie des gens, il est bon parfois de les secouer un peu afin d’obtenir une petite réaction…
    Le sida est une saloperie mais on sait aujourd’hui comment l’éviter, il suffit de mettre une capote ! C’est (presque) aussi simple que ça ! Pourtant le nombre de nouveaux contaminés ne cesse d’augmenter (et il n’y a pas parmi eux que des femmes victimes de la bêtise de leur compagnon ou des adeptes du bare-back !), que faut-il faire pour qu’enfin les gens arrêtent de se voiler la face ?
    Idem avec la pub de WWF, je suis d’accord avec ton argumentaire, mais une fois de plus, cela remet un peu les choses à leur place, quid de ce qui se passe au Pakistan ? Les gens (et j’entends « occidentaux ») sont touchés par les causes qui les affligent directement (le Tsunami en autre, car c’était le lendemain de noel et que plein de touristes de chez nous y étaient) mais dès que la catastrophe est loin de nous, même si elle est 1000 fois plus meurtrière que ce qui s’est passé le 11/09, on fait comme si on ne savait pas…
    J’en ai un peu marre du discours « il ne faut culpabiliser le public, ni lui faire peur, ce n’est pas correct ». Mais enfin ! C’est la réalité ! Ca se passe vraiment !
    Bon, ne parlons de la pub ING direct, je ne vois pas non plus le rapport…
    Voilà, je dis tout cela sans colère même si mon ton peut le laisser croire, il est bon je crois de débattre de ces chose là.

  3. Le Publigeekaire

    @Vous deux : je concède que la pub ING Direct était pour moi la seule sur laquelle je sentais qu’il y aurait débat. Même si je trouve sincèrement qu’accrocher un mec en plein trafic pour faire de la pub reste une bêtise.


    Concernant le reste, j’ai du mal :
    – Avec les pubs qui choquent pour choquer,
    – Avec les pubs qui font des liens faciles avec des événements horribles qui n’ont rien à voir avec le sujet,
    – Avec le fait de faire dans l’ultra-gore en pensant qu’on va avoir de l’impact. Je ne dis pas que la violence n’est pas un bon vecteur. Par contre je crois qu’il faut l’ancrer très fortement dans le réel. Si tu fais une scène ultra-violente qui s’éloigne vraiment de la réalité des gens que tu veux toucher, je suis persuadé qu’ils vont d’abord être choqué puis que leur cerveau va leur dire « Ça n’a rien de réel. Tu n’as aucun point de comparaison dans ta vie. On va donc plutôt rejeter le message plutôt que de l’assimiler ».


    A contrario, cet exemple de la sécurité routière anglaise d’une violence bien réelle et qui parle je pense vraiment aux gens. On n’est pas là pour faire du créatif ou du buzz. C’est la réalité crue.
    http://www.youtube.com/watch?v=g-9JR2P4wWI


    Enfin, pas besoin de préciser que ce n’est pas agressif. Si je ne voulais pas de commentaires, je les fermerais ;)


    Vos points de vues sont argumentés, il n’y a donc aucun souci.

  4. Ennairam

    N’ayant pas la télévision, et n’allant que dans des cinémas où il n’y pas de publicité, je ne connaissais pas ces images. Il me semble qu’au delà de la séduction ou de l’information, elles ont un caractère « moralisateur » culpabilisant écœurant.
    A propos de « planète » il parait que « le nouvel ordre écologique », ouvrage de Luc Ferry analyse ce nouveau dogmatisme et l’existence de ses « papes »,…

  5. alpacks

    Ses pubs pèsent quoi, comparé a plus de 50 ans d’histoire de la publicité télévisuelle et cinématographique qui ont complêtement intoxiqué les gens a consommer de la vrai merde !

    Savez vous seulement ou on en aujourd’hui entre obésité et diabète de par le monde, et la violence réelle du junk food et son imposition sociétale ?

    A coté ses pubs sont rien …

    Surtout qu’elles marquent simplement le symptome que après tant d’année ou la publicité s’est imposé de partout, il faut hélas des marqueurs forts ,extrêmement fort pour que les gens comprennent et dramatisent vraiment ce qui est essentiel !

  6. Lohiel

    Pour la pub « écolo » Goodplanet, on peut légitimement se poser le problème de la désinformation. Le monde ultra-capitaliste se saisit de cette pub pour dénoncer le caractère totalitaire des écolos. C’est logique, quand on la regarde.

    Or quand on examine le problème de près on se rend compte que ses financeurs initiaux sont parmi les plus gros pollueurs et pilleurs de la planète, via « le filtre » Arthus Bertrand… curieux, non ?

    Voir par exemple le commentaire (sourcé) de Gaslag, ici :
    http://www.rue89.com/2010/10/05/ecolo-indiscipline-splatch-169717

  7. Lucie

    Tout à fait d’accord avec cet article !
    Je suis particulièrement choquée par celle de la campagne 10:10 et le fait qu’elle émane de l’association GoodPlanet et de Yann Arthus-Bertrand ! YAB et ses assos n’étaient jamais allées aussi loin, car ils ne se revendiquaient pas auparavant comme des terroristes écologiques ! Très déçue par YAB et GoodPlanet !

  8. Nicolas [Z-Factory]

    Pour 10:10, c’est effectivement du terrorisme écologique.
    J’avais l’intention de relayer cette campagne, mais finalement je préfère renvoyer les lecteurs vers ton article histoire qu’ils profitent de la compil complète :) http://z-factory.blogspot.com/2010/10/pub-du-jour-lieken-urkorn-une-marque.html#more

  9. valérie TROIS de MAUREVERT

    Merci pour cet excellent article auquel j’aimerai répondre. Tout d’abord j’abonde totalement dans ton sens et notamment pour les pub pour Goodplanet et celle de la journée mondiale contre le sida.
    Pour la première, je suis impressionnée par le fond qui anime cette pub et le peu de cas qu’elle fait de la démocratie. Les écologistes impliqués depuis des décennies n’ont décidément rien à voir avec l’hygiènisme new-age actuel qui n’est pas sans rappeler que le seul gouvernement à avoir mis en pratique un vrai programme écolo a été le nazisme !
    Pour la deuxième, je pourrais te passer une petite étude de recherche que j’ai fait sur le sujet de l’usage du discours de la peur à l’attention des 16 – 25 ans concernant la prévention sida : non seulement c’est vain mais c’est contre productif !!! j’ai réalisé un décorticage de ce processus d’un point de vue psychologique et c’est très intéressant. Cela démontre que soit les objectifs étaient la prévention et c’est criminel, soit les objectifs étaient de s’adresser aux gens non concernés mais qui donnent de l’argent aux associations et là c’est efficace (quoi qu’à gerber en fin de compte).
    Merci encore

  10. Pingback: Mes 5 étapes pour un billet multi-diffusé – Le blog artisanal — [Naro] Minded

  11. tchat

    En effet, elle vont vraiment trop loin.. merci pour ton article.

  12. creameet

    Bonjour,

    Les coups de pubs de ce genre font parler c’est clair. Il y a un adage qui dit : « Que l’on parle de moi en bien ou en mal, le principal c’est que l’on parle de moi… »

    Je pense que certains publicistes ont du prendre cette petite phrase au sérieux ^^ Mais pour le World Trade Center, c’est vraiment plus que limite. Surtout pour ceux qui étaient.

  13. rencontre

    C’est beaucoup trop abusé, faut arrêté!

  14. batistuta

    Pour info, la pub pour la campagne 10:10 émane de la campagne britannique et non de GoodPlanet. La vidéo de la campagne 10:10 française est disponible ici : http://www.youtube.com/watch?v=ic_F2U-U-S0.
    Moins violent tout de même!

Ajouter un commentaire