web analytics

Return to the DogHouse – JCPenney Acte 2


La fin d’année dernière avait été marquée par une opération hilarante de Saatchi & Saatchi New-York pour la chaînes de magasins JCPenney (un sorte de Printemps américain).

Return to the Doghouse

Intitulée à l’époque (où je ne bloguais pas encore) « Beware of the DogHouse » (attention à la niche), elle jouait avec humour sur les cadeaux inadmissibles que peuvent offrir certains hommes à leurs compagnes (ex : un aspirateur pour noël).

L’ensemble était orchestré autour d’un site Flash très sympa qui reprenait le même concept que la vidéo ci-après (et sur lequel on pouvait entendre une voix susurrer en anglais « arrête de mater les autres femmes dans le restaurant », « parle moins », écoute mieux »…).

La conclusion de la campagne était évidement au profit de JCPenney : plutôt que d’acheter d’affreux ustensiles de ménage / cuisine, pourquoi ne pas plutôt investir dans de jolis diamants… vendus chez JCPenney.

Et donc pourquoi j’en parle ? Parce que JCPenney remet ça avec « Return to the DogHouse » ! Ca commence avec une vidéo dans l’esprit de celle de l’an dernier.

Et ça continue aussi à la même adresse que l’an dernier (ils sont malins, l’url a déjà fait des millions de vues et est donc bien référencée). On y retrouve bien sûr les vidéos, des interrogatoires en règle d’hommes qui ont acheté une fabrique à bière à leur copine, ou une affreuse poupée en bois…

Une autre partie vous permet de créer un dossier. L’idée est que ce soit une femme qui le fasse pour dénoncer son horrible copain. Les informations peuvent-être rentrées soit via Facebook Connect, soit en saisie directe.

Pour l’exemple, je me suis mis dans la posture de l’accusé, mais je rappelle que CECI EST UNE FICTION.
Dossier - Return to the Doghouse

Je reçois donc un mail qui me précise que j’ai été dénoncé. Humpf, dur. Je clique, le site démarre comme précédemment, jusqu’au moment où je me retrouve devant le tribunal. Il est alors possible de plaider sa cause en activant sa webcam.

Mais en fait, peu importe ce que vous direz, vous finirez dans la DogHouse. On vous propose ensuite de voir les autres accusés, ou d’inviter vos « témoins » pour prouver que vous êtes de bonne foi.

Allez, à votre tour maintenant.

Source.

by Le Publigeekaire // Digital

Réponse à Return to the DogHouse – JCPenney Acte 2

  1. Pingback: Tweets that mention Return to the DogHouse – JCPenney Acte 2 | Le Publigeekaire -- Topsy.com

Ajouter un commentaire