web analytics

McCain / Goodness Unlimited – un amour de pomme de terre

McCain, pour moi, c’est d’abord la marque de ceux qui en parlent le moins et qui en mangent le plus. Et c’est aussi un nom qui m’évoque trois mots : « Pomme de terre ».

McCain - goodness unlimited

Mais la question qui brûle les lèvres des consommateurs est la suivante : dans cette période de chasse à la Junk-food, les aliments qu’on nous fait consommer sont-ils bons pour la santé ? Et surtout, comment sont-ils produits ?

La réponse nous arrive ici sous la forme d’une magnifique petit film comme la pub sait les faire, et qui me fait penser à la marmotte Milka qui mettait le chocolat dans le papier d’alu.

En effet, plutôt que de vous montrer le processus ennuyeux et sûrement pas très glamour de la transformation des pommes de terre, quoi de mieux que de vous présenter un monde magnifique où ces dernières sont choyées, câlinées, aimées.

Réalisé par l’agence londonienne Beattie McGuinness Bungay, le spot ci-après permet également d’amener une nouvelle signature de marque : « It’s all good ».

Il y a de quoi devenir patatophile.

Source.

by Le Publigeekaire // Publicité

4 Réponses à McCain / Goodness Unlimited – un amour de pomme de terre

  1. Philippe DUPUIS aka WEBENTERTAINER

    Très fort ! Ils auraient dû cobrander le film avec Coca : une vraie Hapiness Factory :-)

  2. Greg en différent

    Je trouve ça génial, McCain donne une importance particulière à son produit star : la pomme de terre. C’est vrai que cela ressemble un peu à l’esprit Hapiness Factory de Coca.

    Par contre, visionner ça à 11heures, c’est pas humain.

  3. Clément

    @Philippe DUPUIS aka WEBENTERTAINER: Totalement d’accord avec toi Philippe, mais comme dirait @ff_ff c’est dur à avaler non ?

    • Le Publigeekaire

      @Clément: Si la pub était le miroir de la réalité, elle n’aurait plus de raison d’être ! Dans le même esprit, ça me rappelle aussi cette pub Dell. A chaque fois, on se dit « Hum, ils me prennent pour un jambon, mais ça reste sympa à regarder ».

      Après, si on analyse un tout petit peu plus, on peut observer que ces scènes sont directement identifiées comme irréelles. Un spectateur ne peut donc pas penser que Mc Cain produit réellement ses pommes de terre comme ça. Par contre, il comprendra que ce sont les valeurs de Mc Cain qui sont ici illustrées : ils prennent grand soin de la façon dont est produit ce qu’ils vendent. Le reste n’est qu’un joli emballage.

Ajouter un commentaire