web analytics

La réalité augmentée arrive dans les bannières publicitaires avec Burger King

La réalité augmentée arrive dans les bannières Web avec Burker King

Tant j’ai pu être déçu par certaines campagnes de Burger King (notamment Whopper Virgins), tant je reconnais à la marque et à son agence Crispin Porter + Bogusky une vraie capacité d’étonnement.

C’est le cas ici avec une campagne pub assurant la promotion d’un menu à 1 dollar.

Sa particularité ? Elle utilise la réalité augmentée.

Et là je vous entends dire « l’utilisation marketing de la réalité augmentée n’a rien de nouveau ».

C’est vrai. Sauf que dans ce cas, il y a deux effets kiss kool :

- Le premier : cette réalité augmentée est sans marqueur à imprimer…. car le marqueur est en réalité un billet de 1 dollar comme il y en a dans les poches de tous les américains (billet qu’ils pourront d’ailleurs ensuite utiliser pour se payer un menu).

- Le second (et le plus fort), la réalité augmentée n’est pas articulée autour d’un site internet dédié, mais elle est intégrée directement dans une bannière publicitaire ! Et ça, c’est à ma connaissance une première.

Vous montrez le billet et cela vous présente un exemple de menu à 1 dollar. Vous le retournez et voici un autre exemple. Et finalement, vous retirez le billet, et votre visage est recouvert par celui du King !

Je serais curieux de connaître le taux de clic et de mémorisation de cette bannière d’un genre nouveau.

Pour voir la bannière, c’est ici.

by Le Publigeekaire // Geek, Publicité, Réalité Augmentée

7 Réponses à La réalité augmentée arrive dans les bannières publicitaires avec Burger King

  1. Auré

    Très bon. Il ne manque qu’une geolocalisation pour indiquer le BK le plus proche de l’Internaute.

    • Le Publigeekaire

      @Auré : oui, mais c’est peut-être un peu compliqué. Il faudrait se baser sur les IP, mais ce n’est pas toujours très fiable (ex : dans ma boîte, nous avons une IP anglaise alors que nous sommes en France).

  2. olivier

    Après, niveau d’efficacité t’en penses quoi ? Moi je suis persuadé que c’est une idée à double tranchant.

    Brillant pour les pubeux (nous) mais atroce pour l’internaute lambda : chez moi, ça met une plombe à charger, et si je ne sais pas ce qu’est la réalité augmentée (ce qui est le cas des 3/4 des internautes) je vois pas pourquoi j’irais attendre, sortir mon billet de 1$ etc.

    Visiblement, y’a pas encore d’achat d’espace… donc c’est moins risqué.

  3. Le Publigeekaire

    @olivier: j’en pense que c’est un joli coup RP. Que BannerBlog n’a probablement pas les serveurs taillés pour. Que même si tout le monde ne connaît pas encore la RA, ça ne saurait tarder (de plus en plus d’exemples VRAIMENT destinés au grand public sortent). Et qu’il y a eu de l’achat d’espace, comme noté par pas mal de sites américains, ex ici sur Collegehumor :

    http://publigeekaire.com/wp-content/uploads/2009/10/collehumor.png

    Après, la question que tu poses peut être appliquée à tous les essais actuels en RA. Il y a du boulot à faire pour optimiser l’efficacité et convaincre, car pour le moment, le côté « brillant » est toujours plus fort que le côté « convaincant ».

    Qui plus est, c’est segmentant, car il faut forcément un ordi avec une webcam (je parle pour des exemples sur packaging, comme les céréales il y a peu). Le prochain bond sera fait quand on pourra expérimenter facilement la RA par le biais d’un mobile avec une simple caméra (avec le programme à l’intérieur du mobile) (moins contraignant).

  4. ParisComLight

    « Je serais curieux de connaître le taux de clic et de mémorisation de cette bannière d’un genre nouveau » : Moi aussi ! Avant de trouver un outil fiable on peut s’accrocher je pense… Les études quali, score de mémorisation je n’y crois plus…

  5. Z-Factory

    Je me pose la question de savoir quel sera l’avenir à moyen terme de la réalité augmentée. De ce que je vois autour de moi, ce sont surtout des initiés (communiquants, geeks en tous genres, etc.) qui s’amusent avec. Mais le grand public a-til le temps et l’intérêt nécessaire (et une webcam) pour tenter l’expérience, pour une marque, puis deux, puis passer sa journée à agiter un papier devant son écran ? Vivement qu’on ait des retours là-dessus..

    Après, je suis de ceux qui défendent l’expérience sur internet, pour peu que ce que l’on propose soir pertinent voire innovant et divertissant surtout.

    Peut-être comme tu le fais remarquer, que Burger King franchis un pas, en évitant la fastidieuse opération de l’impression du tag, puis de la connexion à un site ou il manque toujours un plugin quelconque ! A suivre ?

  6. Pingback: 5 applications de réalité augmentée liées au Football / spécial coupe du monde | Le Publigeekaire

Ajouter un commentaire