web analytics

Nouvelle campagne Burger King : Don’t go to bed before the King

Décidément, Burger King sur-communique depuis maintenant presque 2 ans, et ce qu’on peut observer, c’est que la qualité des campagnes est très inégale.

Ils ont commencé avec l’excellent Whopper Freakout où ils avaient retiré leur Hamburger Star des ventes et avaient filmé les réactions. Puis ils ont dérapé avec l’infâme Whopper Virgins où ils proposaient à des pauvres gens de pays reculés (des vierges du Hamburger) de choisir entre le Whopper et le Big Mac.

theburgerking

Leur Mascotte, le King, est ensuite revenue en force et j’ai trouvé ça plutôt fun. Tout d’abord avec une campagne un peu Hip Hop Geek avec la présence de Bob l’Eponge, puis avec une opération très bien fait faite autour de l’invention d’une race, les Kingons, à l’occasion de la sortie du dernier Star Trek.

Mais parlons de la dernière campagne qui se ramasse un peu côté Stratégie.

L’idée : faire plusieurs films Web où le King rentre en pleine nuit dans la chambre de différentes personnes, et les réveille plutôt violemment avec des cymbales, une corne de brume… tout cela sous la signature « Don’t go to bed before the King » (N’allez pas vous coucher avant le King), dans le but d’assurer la promotion du service de nuit de Burger King.

Pourquoi c’est raté ? parce que passé le côté potache qu’on a déjà vu 200 fois, la vidéo montre surtout une chose : l’icône, la mascotte de la marque, en train d’harceler des gens, des consommateurs qui n’ont pas l’air spécialement ravis (le premier est limite choqué) et finissent en riant (jaune).

Le message perçu est donc : notre marque va vous harceler, et vous allez nous subir… Euh… Comment dire… FAIL ?

by Le Publigeekaire // Publicité

Ajouter un commentaire