web analytics

Dans la publicité, version 2009 – OPUS 3 – La Publicité de la Publicité

Le secteur publicitaire ne fait pas exception à l’expression « les cordonniers sont les plus mal chaussés ». C’est le métier d’une Agence de faire la publicité de ses clients, d’imaginer des créations pertinentes et de mettre en place des plan d’actions… mais quand il s’agit de bosser pour soi-même, c’est une autre histoire.

La difficulté et les risques sont multiples. Voici 3 exemples :
- Ne pas prendre assez de temps pour se pencher sur le sujet car les clients sont prioritaires, et donc faire une création bâclée,
- Vouloir absolument montrer la puissance créative de l’Agence, et finir par faire un truc super créatif et complètement barré que personne ne comprendra,
- Faire croire qu’on est les Rois du Monde alors que c’est faux.

Pour illustrer, j’ai fait une mini-sélection subjective et commentée de tentatives plus ou moins réussies.

Agence Brune
En 2006, le Web n’avait pas encore vu passer beaucoup de films viraux, les rares qui apparaissaient étaient donc encensés. Ça a été le cas pour la série de mini-films de Brune, qui étaient légers et faisaient sourire. Bon, en regardant le site de l’Agence, on sent que eux aussi ça les a marqués.

Australie
Voici un bon exemple du cas de figure « On va faire un truc super créatif pour impressionner » et qui tombe totalement à côté. J’imagine l’ambiance qui a dû régner pour préparer cette campagne : « Ouais, on va faire des super illustrations. Et puis on va écrire Australie façon super concepteur-rédacteur, et le texte, il voudra super rien dire ». Moui. Trop de mots sur des 4×3 + 1 visuel pas très clair = une campagne payée pour se faire plaisir. Dommage, car Australie est une bonne Agence.
Australie1

Bambuck
Quand on est une Agence Wannabe, une solution pour se faire remarquer est de dénoncer les AFFREUSES pratiques des grande groupes. Annonceurs, vous êtes volés. Vos recommandations sont écrites par des stagiaires (je n’exagère pas, c’est écrit texto dans la body copy). Ils sont méchants et nous, nous sommes gentils (et pas chers). Donc venez chez nous. Sinon il ne vous restera que vos yeux pour pleurer…
Je ne sais pas pour vous, mais on m’a toujours appris qu’il ne fallait pas dire que le voisin était moche pour montrer qu’on est beau.
bambuck1

Buzzman
En étant totalement honnête, tout ce que je vois de Buzzman est bon. Leurs opérations sont bonnes. Leur blog est bon. Et ils sont sympas. Et ils se paient en plus le luxe de se faire une auto-promo du même niveau.
Buzzman

Duke
Duke joue sur ses excellents résultats pour une opération Mac Donald et les traduit en proposant une création plus bien réussie, car elle met le client et l’Agence en avant, tout en traduisant la créativité de cette dernière.
Duke

Kuryo
Si je demande à n’importe quelle personne de représenter une idée, qu’est-ce qu’elle va dessiner ? Une ampoule ? Non, ce serait trop facile… Pourtant, il y a encore des gens pour le faire. Et les mains (des gens de l’Agence ??) qui tiennent les allumettes ne changent rien à une facilité incompatible avec l’appellation « Agence de Publicité ».
kuryo

Lowe Alice
Dans le genre « on est très bons et on a beaucoup d’auto-dérision », je crois qu’on a rien fait de mieux depuis la campagne 2002 de Lowe Alice (qui m’a d’ailleurs donné envie d’écrire la série des « Dans la Publicité« ). Un parfait exemple de campagne vraiment pertinente. Lowe Alice a maintenant disparu, mais son esprit habite encore nombre de publicitaires.

Spot 1 : http://publigeekaire.com/sons/LA1.mp3
Spot 2 : http://publigeekaire.com/sons/LA2.mp3
Spot 3 : http://publigeekaire.com/sons/LA3.mp3
Spot 4 : http://publigeekaire.com/sons/LA4.mp3

Poulpe Design
Vous ne connaissez peut-être pas cette Agence (moi non plus avant de bosser sur ce post), mais je trouve que leur Pub est assez cool : ils montrent leur visage, leur dérision, et leur talent tentaculaire.
poulpedesign

Publicis Conseil
Bon, quand on est du niveau de Publicis Conseil, on peut difficilement se rater. Et on peut même faire croire qu’après tout, c’est un métier facile. Simple mais efficace.
Publicis Conseil

PS : cet article m’a été en partie inspiré par un post sur Bambuck vu chez Henri Kaufman.

by Le Publigeekaire // Dans la Publicité, Publicité

4 Réponses à Dans la publicité, version 2009 – OPUS 3 – La Publicité de la Publicité

  1. NV

    Et si tu ne veux pas rentrer dans le jeu publicitaire, tu fais juste un twitter détourné. Pour plaire aux geeks. http://www.twitter.com/spintank

  2. Babette Auvray-Pagnozzi

    Excellente analyse et sujet très intéressant. Il fallait y penser;)

  3. Pingback: X-Prime et son zob-book en réalité augmentée | Le Publigeekaire

  4. Delphine

    j’adore celle de « Brune »

    leurs spots m’ont pliée de rire XD

Ajouter un commentaire